Rapport d’activités Bureau International du MIAMSI

2012 – 2016

  1. Election, composition du Bureau, personnes en responsabilité

Au cours de sa XIII ième Assemblée Générale, tenue à Fortalezza (Brésil)du 29 octobre au 4 novembre 2012 le MIAMSI a élu les 7 membres titulaires de son Bureau International et 3 membres suppléants par un vote démocratique des mouvements affiliés, conformément aux statuts et au Règlement pour les élections.

 

Les membres du BI 2012 – 2016

Présidente Internationale : Mme Maryse ROBERT– France:   robertmaryse9@gmail.com

 

Vice-présidente pour l’Afrique : Mr Jean De Dieu DEMBELE – Mali: jeandd63@hotmail.com

Vice-présidente pour l’Amérique Latine : Mme Lysette Maria ROBALLO BASSO – Brésil: lysbasso@gmail.com

Vice- président pour l’Asie : Mr VijayKANT – Inde : vkant47@gmail.com

Vice- présidente pour l’Inter-Iles :Mme Lygie RAOELIARIMANANA– Madagascar : antlyg@gmail.com

 

Trésorier : Mr Jean-Pierre LAHAUT – Belgique : jplahaut@skynet.be

Secrétaire général : Mr Adrien BEORCHIA – France : adrien-beorchia@orange.fr

Aumônier International : P. Jean-Pierre RANGA – France : rangajeanpierre@yahoo.fr

Les membres suppléants

Suppléante pour l’Amérique Latine : Mme Mirian ARRUA DE  SCORZA – Paraguay : mnscorza@hotmail.com      

 

Suppléant pour l’Inde : Mr. Lourdusamy SAVARIMUTHU –Inde :lourdu1956@yahoo.com

 

Suppléante pour l’Inter-iles : Mme Monique JISTA -Réunion : mony.jista@orange.fr

Suppléant pour l’Afrique :Mr Yves Hervé ASSI – Maroc : assiherve@gmail.com

Jean-Pierre RANGA a poursuivi sa mission et a accompagné le Bureau International avec calme et sérénité.

Secrétaire du bureau au Palazzo San Calisto : Ella CANGY  qui a rempli sa mission avec patience et courage à ¼ temps.

 

L’ensemble du Bureau International s’est réuni  6 fois

2012 : novembre  à Fortaleza (Brésil)

2013 : février à Rome (Italie) et novembre (Assise et Rome anniversaires de Rinascita et du MIAMSI).

2014 : juillet à Bordeaux  (France) dans la Paroisse du Père Jean-Pierre Ranga

2015 : mars à Rome (Italie) et en juin à Rome (bureau réduit)

2016 : mars à Rome  (Italie)

 

Des équipes de travail se sont réunies 4 fois :

2015 : juin et  septembre à Rome.

2016 : juillet à Strasbourg, en août à Metz.

 

Au cours des réunions du Bureau International, chaque délégué évoque les réalités des pays et des mouvements de son continent et nous exprime les actions et les projets  de leurs mouvements.

Le BI accompagne ses mouvements, réfléchit et discerne  comment les milieux indépendants peuvent se transformer et prendre des décisions dans leurs milieux de vie  pour un meilleur vivre ensemble.

 

Chargés de Mission :

Père Daniel NOURISSAT : précédent aumônier international a poursuivi sa mission au sein de l’Afrique et a participé activement à la concrétisation du Relais Africain par un accompagnement de la Présidente du MIAMSI et des responsables des différents pays africain.

 

Dominique LEMAU de TALANCE : ancien trésorier a tenu  les comptes bancaires à Paris avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme .Ses conseils discrets et clairs permettent d’avoir une grande sérénité sur le plan financier.

Il est également notre représentant auprès  du CCIC et de CRESCENDO  et participe activement avec la Présidente du MIAMSI aux rencontres des MIACS (Mouvements Internationaux d’Action Catholique Spécialisée).

 

Représentants du MIAMSI auprès des Institutions Internationales :

Elisabeth MATHIS a poursuivi sa mission au sein de l’Ecosoc avec passion de 2008 à 2016 et Paolo NAVONE, entouré d’une équipe, de 2015 à ce jour.

 

Daniel GUERY  entouré d’une équipe sous la responsabilité du Relais Européen  nous représente au Conseil de l’Europe depuis  2008 à ce jour avec sa grande rigueur et ses nombreux projets.

 

 

  1. Plans de travail, objectifs… et évènements…

 

Notre défi de Fortaleza : Relevons-le ensemble

 

Dans la continuité de la 13ème Assemblée Générale qui s’est déroulée à Fortaleza, nous avions proposé  :

Décidés à tenir pleinement notre place dans l’Eglise et dans la société, nous voulons témoigner que la promesse de Dieu est en marche aujourd’hui :

«Réconcilier les hommes entre eux et instaurer la paix dans le monde »

Nous voulons soutenir les pousses d’espérance, que nous repérons dans les initiatives autour de nous, même si elles sont cachées par la pauvreté, la misère et la violence sous toutes ses formes.

Engagés dans ce monde en mutation et préoccupés par son avenir, conscients de la nécessité du changement de nos mentalités et puisant nos forces dans l’Evangile de Jésus-Christ, et dans l’Enseignement Social de l’Eglise, nous sommes résolus à relever les défis suivants :

 

– Promotion de la dignité de la personne humaine à travers les droits humains, la citoyenneté, l’éducation et la famille.

– Promotion du respect du bien commun, à travers une juste répartition des richesses de la terre, la sauvegarde de l’environnement et la lutte contre la corruption.

– Promotion de la paix et du développement durable à travers le dialogue interreligieux et interculturel et la transformation positive des conflits.

 

Les rencontres continentales (assemblées intermédiaires) :

 

1 Relais Européen :

 

2014 : Bruxelles« VIVRE ENSEMBLE et BIEN COMMUN » Une autre parole pour l’Europe.

 

2015 : Sicile :Méditerranée:uneroutedanslamer.

Migrations,peuples,culturesetreligion

 

2 Inter-Iles :

 

2013 : Madagascar : « Dans le contexte de la nouvelle évangélisation et la place des laïcs dans l’Eglise : Le bien-fondé de l’Action Catholique des milieux indépendants dans l’Eglise de nos Iles.

Ile de la Réunion : 50ème anniversaire du MIAMSI  samedi 9 novembre en présence de Mgr Aubry.

 

2014 : Ile Maurice :

Les préoccupations et évolution depuis les dernières assemblées communes aux 4 pays :

– Redynamisation des équipes (nos mouvements s’essoufflent),

– Révision de notre manière de présenter notre spiritualité (pour toucher les jeunes

et créer de nouvelles équipes)

-Travailler à l’implication des membres, à la prise de responsabilité.

-Poursuivre la conscientisation des membres à la dimension régionale et

internationale (alimenter le site). Définir un processus d’accompagnement des

équipes par les laïcs face au manque d’aumôniers.

 

2016 : Les Seychelles :

Formation  sur la place des laïcs dans l’Eglise, sur l’historique des mouvements ACI

dans nos différents pays de la région, sur la spiritualité  et la méthode de l’Action

Catholique, formation aussi sur les structures régionales et internationales du Miamsi.

 

3 Relais Africain :

 

2013 :   Maroc : Mis en place officiellement en juillet 2013 à Rabat (Maroc), le Relais Africain du MIAMSI regroupe les mouvements de six pays : République DémocratiqueCongo, Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Maroc.

Objectifs :

Forum Citoyen des Cadres Chrétiens d’Africains (FCCCA) ;

Formation au dialogue inter-religieux;

Formation à la Doctrine Sociale de l’Eglise

L’engagement chrétien dans lasphère politique ;

Synergie entre Relais Africain – MIAMSI et d’autres mouvements comme la JICI (co- initiateur du FCCCA) ;

Réunions statutaires du Relais Africain du MIAMSI (au moins une fois par an).

 

2014 :   Burkina Faso. A Bobo –Dioulasso :

Objectfs :

  • Information et présentation des mouvements.
  • Histoire et pédagogie du MIAMSI.
  • Concevoir un outil de dynamisation du mouvement par l’implication directe des

scolaires et des jeunes travailleurs.

 

4 SAL :

 

2012 : Fortaleza

Les défis proclamés en 2010 à Puntas Del Este ont été repris et analysés :

  • Participation des laïcs dans l’Eglise –
  • Repenser, renouveler le MIAMSI pour les 20 prochaines années.

Utilisation des nouvelles technologies de communication pour la transmission des valeurs du mouvement.

 

2014  ParaguayAsuncio : Pouvoir dans la société dans notre milieu et dans l’Eglise.

 

5 Indes et Malaisie :

 

2014 :

A.I.M. participe à une conférence du 25 au 27 septembre sur le thème : combattre l’handicap .

Sensibilisation aux droits des personnes handicapées.

 

Malaisie : Formation des adultes à la foi et à l’évangélisation.

 

2015 :

A.I.M. :

Février : 35ème anniversaire du mouvement .

Juillet   : Assemblée Générale à Nargercoil.

 

 

  1. Voyages missionnaires du BI MIAMSI

 

Aller à la rencontre des membres de nos mouvements est un des aspects les plus importants de notre mission. Etant donnés nos moyens, nous avons opté pour des voyages peu onéreux et toujours en collaboration étroite avec le ou la Vice-Président(e).

 

Nous avons visité pratiquement tous les pays sauf l’Inde et la Malaisie pour des questions de calendriers.

 

 

Liste des voyages missionnaires :

 

2013 :

  • juillet 2013 : Maryse accompagnée du Père Ranga s’est rendue à Rabah pour

rencontrer les mouvements africains et participer à la création du Relais

Africain.

 

  • Novembre 2015 : Maryse accompagnée deLysetteVice-Présidente pour

l’Amérique Latine a visité plusieurs pays :

Brésil (Sao Paulo, Rio de Janeiro, Porto Alegre)

Pérou,  (Lima)

Bolivie,  (La Paz)

Uruguay (Montevideo)

 

2014 :

juillet 2014 : rencontre avec les équipes de Rinascita à Malosco (Italie) et

réflexion sur le thème : Raconter, témoigner et transmettre.

 

septembre 2014 :

L’Ile Maurice : assemblée Inter-Iles.

Ile de la Réunion : rencontre des différentes équipes.

Madagascar : visite de plusieurs villes pour rencontrer les équipes avec Marie

Louise Mauxion  Présidente du mouvement à Madagascar et Lygie

Raoeliarimanana Vice-présidente du MIAMSI Pour Inter-Ile  (Sambava,Diégo

Antananarivo,Tamatave).

 

octobre 2014 :

Brésil (Sao Paulo,Juiz de Fora)

Paraguay : Asuncio : Assemblé du SAL.

 

2015 :

– avril 2015 : Burkina Faso : préparation de l’AG avec Georges Ouedraogo

Président du relais africain et Jean De Dieu Vice-Président pour l’Afrique.

Rencontre des équipes de Bobo Dioulasso et de Ouagadougou.

 

– novembre 2015 : Liban : rencontre des équipes et de la Présidente du

MIDADE (Mouvement International De l’Apostolat Des Enfants)

 

2016 :

juillet 2016 :Burkina Faso : préparation de l’AG avec Georges Ouedraogo

Relais africain réduit (Burkina Faso ,Bénin et Niger).

 

 

Quelles sont les conséquences de ces voyages ?

 

  • Rencontre des responsables pour travailler ensemble : réalités de leurs Mouvements, projets et avenir.

 

  • Rencontre des équipes, des membres pour mieux comprendre leurs réalités, leurs difficultés et leurs projets.

Mettre en valeur les qualités, admettre nos défauts et voir comment notre milieu peut se convertir et annoncer avec force et sérénité la Bonne Nouvelle.

  • Des projets à court et à long terme pour chaque pays et pour le MIAMSI en général :
  • Inciter le mouvement à travailler avec d’autres mouvements.
  • Se rattacher à l’Apostolat des Laïcs quand cela existe ou devenir membre
  • Appartenir davantage au réseau MIAMSI pour échanges (ex. par profession).

 

Avenir du MIAMSI :

  • Accompagnement des équipes par des aumôniers ou des laïcs.
  • Accompagnement des accompagnateurs (aumôniers ou laïcs).
  • Appartenir à la vie de l’Eglise : engagements pour rassembler l’Eglise,les églises. Permettre à chacun de découvrir sa religion et en être fier, la transmettre avec joie et sans violence.
  • Encourager les engagements dans les différentes structures des pays au niveau culturel, politique, économique et religieux en apportant notre réflexion pour travailler ensemble et lutter contre la corruption, le profit ….

 

Autres Rencontres :

Adrien Beorchia, Secrétaire, Jean-Pierre Lahaut,Trésorier et Maryse Robert Présidente ont participé très régulièrement au Relais Européen et à la préparation des rencontres spécifiques.

 

Novembre 2012 : Rome

Juin 2012           : Paris

Décembre 2013 : Lisbonne

Novembre 2014 : Malte

Septembre 2015 : Rome

 

 

  1. Contacts avec les responsables de l’Église universelle et les dicastères

 

Liens avec la Secrétairerie d’Etat :

Rencontres fréquentes avec Mlle Fermina Alvarez de Alonso (au moins une fois par an)

Nous avons rencontré de façon plus officielle  Mgr Balestrero et Mgr Camilleri.

Nous avons toujours eu un excellent accueil, une grande écoute, une attention envers notre mission. Nos discussions ont toujours abouties à de nouvelles pistes et à un renforcement de nos convictions spirituelles.

Les dotations financières nous ont été souvent attribuées suite à des projets déposés dans leur service (Pro-Africa et Papal Foundation) et là aussi nous ne pouvons que les remercier pour leurs encouragements, leurs conseils et leur confiance vis à vis de notre mouvement.

 

Visite aux Dicastères :

 

Le MIAMSI est un mouvement d’Eglise et les dialogues avec ces dicastères sont très importants. Nous pouvons leur transmettre la vie des Milieux Indépendants souvent préoccupés par leur avenir  et prendre en compte leurs conseils, leurs pistes de recherche pour accomplir pleinement notre vie de chrétien.

Nos échanges sont chaleureux et répondent parfaitement à nos attentes.
Leurs réponses, leurs informations nous ont permis de préparer activement notre Forum.

Nous avons rencontré plusieurs fois :

 

  • Mgr Delgado, sous-secrétaire du Conseil Pontifical pour les Laïcs très à l’écoute des préoccupations de notre mouvement notamment sur les questions des jeunes, de la famille et de l’inter-religieux et nous a encouragé à poursuivre nos engagements dans les différentes institutions internationales.

 

  • Son Eminence le Cardinal Turkson, Président du Conseil Pontifical « Justice et Paix » et Préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral.

 

Nos visites régulières dans ce dicastère nous ont permis d’approfondir certains aspects de nos mentalités de milieux indépendants et de choisir le thème de notre forum.

 

  • Son Eminence le Cardinal Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le « Dialogue inter-religieux » a pris le temps de nous rencontrer et de réfléchir surla question du monde musulman et nos actions possible en tant que mouvement.

 

 

Les Rencontres avec les Nonces et les Evêques.

 

Pendant nos voyages missionnaires, nous rencontrons les Nonces ou les Evêques des différents diocèses.
Nos échanges avec le Nonce du Burkina Faso a été particulièrement riche et important pour la préparation de notre Forum. Son analyse sur le monde a enrichi notre recherche et renforcé notre rôle missionnaire.

 

Nous avons rencontré tous les Evêques des différents pays visités.

C’est une démarche importante pour notre prise de conscience des différents problèmes de ces pays.

Par la même occasion nous présentons notre mouvement et sa pédagogie. Souvent des questions émergent et nous permettent d’évoluer (le thème du Vivre Ensemble est revenu dans chaque pays et nous sentons bien le rôle que joue notre milieu.)

Nous avons retrouvé et partagé avec beaucoup de plaisir avec Mgr Piat de l’Ile Maurice et Mgr Aubry de l’Ile de la Réunion qui accompagnent et participent depuis longtemps aux activités et rencontres du mouvement.

 

 

Participation aux évènements suscités par le Vatican.

 

Le MIAMSI a été invité plusieurs fois par le Vatican à participer à différentes rencontres.

 

  • Anniversaire de l’encyclique Pacem In Terris : 21 novembre 2013 à Strasbourg.

« L’Encyclique  Pacem in Terris aujourd’hui » Le dialogue en Europe : un outil pour la paix

 

Participation d’Adrien Beorchia, secrétaire du Bureau International.

 

  • VIIème Congrès Mondial de la Pastorale des Migrants : Rome du 14 au 21 novembre 2013.

 

Thème : Coopération et développement dans la Pastorale des Migrants.

Maryse Robert, Présidente a participé à ce rassemblement (284 participants de 90 pays des 5 continents.)

 

 

 

 

  1. Liens avec les autres mouvements

 

Rencontres régulières avec les MIACS (Mouvement International d’Action Catholique Spécialisée : ancien groupe des huit)

 

Ils sont composés pour les adultes par le MMTC (Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens), la FIMARC (Adultes du Rural), le MIIC-Pax Romana  (Intellectuels Catholiques) et le MIAMSI.

Pour des jeunes: la JOCI, le MIJARC (jeunes ruraux), la JECI, le MIEC (Mouvement International des Etudiants Catholiques) et laJICI.

Pour des enfants : le MIDADE.

 

Ces rencontres ont repris grâce à l’initiative du MIAMSI et du MMTC puis de Pax Romana.

 

Paris en 2014 : Point sur la vie de nos mouvements et Avenir de nos mouvements d’action catholique spécialisés (Père Scholtus comme intervenant).

 

Rome en 2016 : Quels sont nos défiset notre témoignage évangélisateur à partir de l’Encyclique Evangelii Gaudium  (Père Salvadore Pié comme intervenant).

 

Ces rencontres sont importantes car nous pouvons échanger et apprendre à travailler ensemble pour l’avenir de l’Action Catholique. Nous  pouvons agir ensemble dans certains pays et mettre nos capacités matérielles et humaines au service des mouvements.

 

Le MIAMSI et MIDADE préparent déjà une rencontre inter-mouvements sur l’accompagnement.

 

Le Réseau Crescendo : (le Réseau mondial Crescendo pour un vieillissement humain et chrétien)

 

La Présidente a assisté à une rencontre  mais c’est surtout Dominique Lemau de Talancé qui représente depuis 2010 le MIAMSI au Conseil d’administration. Il est trésorier et responsable de la newsletter qui paraît tous les quatre mois.
Ce bulletin propose des articles de fond et donne des nouvelles des instances inter-gouvernementales de Genève, du Saint Siège et des conférences Episcopales.

 

Le CCIC : Centre Catholique International de Coopération avec l’UNESCO)

 

De nombreux liens se sont établis avec les responsables CCIC et surtout sa Présidente Christine Roche.
Participation du MIAMSI à la rencontre sur les migrations  le 5 mars 2015.

 

 

  1. Le M.I.A.M.S.I. et les Institutions Internationales

 

 

Depuis 1996, le statut consultatif auprès de l’ECOSOC à Genève a été accordé au MIAMSI. Le conseil économique et social, appelé communément ECOSOC est l’organe principal de coordination des activités économiques et sociales de l’ONU.

 

Le MIAMSI est présent auprès de la Commission des Droits de l’Homme, à Genève, pour promouvoir les Droits de l’Homme dans les domaines socio-économiques et culturels.

 

Il le fait en collaboration et dialogue avec les mouvements nationaux qui sont porteurs du vécu de tous leurs membres.

 

Objectifs :

*La construction d’un monde plus humain et plus fraternel, par le travail en particulier dans la promotion et la défense des droits de l’homme.

*Assurer les contacts avec les instances internationales.

*Participer à la construction de valeurs partagées en tenant compte des différentes cultures et situations socio-économiques.

*Promouvoir le dialogue œcuménique et inter-religieux en vue de travailler avec tous pour la dignité de tout homme et le respect de l’environnement.

 

Contribution du MIAMSI :

Présentation des observations écrites concernant Madagascar pour considération par le groupe de travail sur l’Examen Périodique Universel (EPU), à sa 20ème session (février 2014), concernant la situation des femmes migrantes de Madagascar vers le Liban et d’autres pays préparées en collaboration avec MIIC-Pax Romana et Caritas Internationalis. Suivie de la mise en œuvre des mêmes recommandations à Madagascar et au Liban.

MIAMSI coordonne sa participation au travail des instruments de l’OHCHR  (Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights)avec les autres organisations non gouvernementales catholiques par le Centre Catholique International de Genève (CCIG) et le Forum des organisations catholiques à Genève dont il est membre.

Le MIAMSI est présent dans les Groupes de Travail :

– Famille,

– Droit au Développement,

– l’Education,

– Droit à la Paix,

– le Droit à un Travail Décent.

Les Groupes de Travail aident dans la coordination de la participation des ONG

Membres,aux réunions du Conseil et des Open Ended International Working Groups.

 

Le MIAMSI travaille en équipe avec d’autres mouvements : Pax Romana, le Midade.

 

 

Le MIAMSI présent et actif au Conseil de l’Europe

 

  1. L’équipe en 2015

 

Elle est composée de :

 

Daniel GUERY : délégué permanent

Minette de ROMEMONT : groupe de travail « Grande pauvreté »

Roland FENOCCHIO : groupe de travail Démocratie

François DEBROWOLSKA : groupe de travail Education

Père Jean Michel STRUB : groupe de travail « Droits de l’Homme, co-développement et migrations »

 

  1. Les sessions ordinaires (4 par an)

 

Commission Droits de l’Homme

Groupe de travail lutte contre la pauvreté : année 2015 centrée sur l’enfance pauvre.

Groupe de travail : Droits de l’Homme, co-développement et migration.

Groupe de travail : Lutte contre le discours de haine : développement du vivre  ensemble.

 

Commission Education

Groupe de travail sur l’enseignant du XXI+ siècle.

Groupe de travail sur l’interculturel et le vivre ensemble.

 

Commission Démocratie et Cohésion sociale

Suite des réactions aux attentats parisiens et à la vague « je suis Charlie ».

La COP 21 et les changements climatiques.

 

COING

Vote des résolutions à propos de :

  • Les personnes handicapées
  • La violation des Droits de l’Homme fondamentaux dans les périodes d’austérité
  • La liberté d’expression (suite aux attentats)
  • Le soutien à la société civile dans le cadre des conflits en Ukraine

 

Participation à plusieurs Side Events :

  • Gestation pour autrui (23 avril)
  • Changements climatiques (29 septembre)

 

Participation au symposium sur la lutte contre le discours de haine (29 mai)

 

  1. Les activités au sein du CINGO

 

Au cours de l’année 2015 plusieurs thèmes ont été abordés :

Approfondissement du Discours du Saint-Père lors de sa venue à

Strasbourg :

  • La transcendance de l’Homme
  • Prendre soin des fragilités avec force et tendresse

 

Les chrétiens du Moyen Orient : témoignage de familles irakiennes

Charte sociale et présence aux plus pauvres.

COP 21 et texte de Pax Christi.

 

Lettre de soutien au Saint-Père par rapport aux réformes de l’Eglise et à sa position vis-à-vis des Institutions Internationales.

 

 

 

  1. Les contacts avec la Mission Permanente du Saint-Siège et de l’Archevêché

 

Conférence de Haut Niveau : construire ensemble des sociétés inclusives dans le cadre de la dimension religieuse du dialogue inter-culturel (8 juin)

Echanges avec le nouveau Représentant Permanent du Saint-Siège : Mgr Rudelli

Organisation conjointe avec le CINGO de rencontres autour de l’encyclique Laudato si et du texte de l’annonce de l’année de la miséricorde (13 avril).

 

  1. Les liens avec les fonctionnaires du Conseil de l’Europe

 

La direction des Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe :

  • Présentation du projet de colloque de Pozzallo
  • Réalisation d’un recueil de textes et déclarations du Conseil de l’Europe
  • Obtention du Haut patronage du Secrétaire Général du CoE (Council of Europe).
  • Intervention prévue et préparée en commun pour le colloque de Pozzallo

 

Le secrétariat de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe

Intervention au Portugal à propos de la migration (30 et 31 mars)

Envoi de documents aux parlementaires belges

 

Le service de la prévention des risques majeurs :

Rencontre du secrétariat

Participation aux rencontres du groupe de travail  sur les migrants, les demandeurs d’asile et les réfugiés.

 

  1. Divers

 

Participation à la journée sur « Education aujourd’hui et demain » – Paris 3 juin (avec intervention des OING du CINGO et de la secrétairerie d’Etat).

 

  1. Les projets

 

  • Continuer le travail en commissions et groupes de travail.
  • Diffuser les conclusions du Colloque de Pozzallo dans les diverses instances du Conseil de l’Europe et auprès des OING qui sont représentées.
  • Diffuser les documents du Conseil liés à la migration aux mouvements du Relais et aux participants du Colloque.
  • Nourrir les recherches des mouvements du Relais et répondre aux demandes spécifiques (dans le cadre de la rencontre de l’équipe de Strasbourg élargie).

 

 

 

*   *   *   *   *

Nouvelles
Photos