Message du Liban

ARTISANS DE PAIX

Liban

 

 

Nous vivons dans un pays (Liban) qui a subi 15 ans de conflit interne qui ne résout aucun de ses problèmes sociaux ou politiques. Au contraire, la période de paix précaire depuis 1990 a été témoin d’un système de décomposition qui ne cesse de progresser vers plus de corruption et de mauvaise gestion…

 

Le groupe MIAMSI dans ce pays vit au milieu de la situation susdite et c’est pour cela que le groupe n’a pas eu la possibilité d’agir à grande échelle.

 

Toutefois, certains membres du groupe ont participé, à côté de leurs enfants, aux manifestations qui ont eu lieu l’hiver dernier pour tenter de mettre un terme à la corruption généralisée. Ils ont été trempés par les canons à eau et attaqués à coups de bombes lacrymogènes. Cela  leur a laissé un sentiment d’impuissance partagé par la plupart des Libanais.

 

Pour cette raison, la plupart des membres tentent de répandre un sentiment de paix dans leur milieu immédiat et à proximité.

En ce qui concerne l’interaction avec les musulmans dans ce pays:

Un membre du groupe MIAMSI a beaucoup d’amis musulmans du fait que son mari est médecin dans un établissement mixte. Au cours de leurs réunions, en particulier pendant le Ramadan, ils respectent tous deux l’abstention de la consommation d’alcool et offrent à leurs invités des plats relevant de la tradition musulmane.

Ils prodiguent également des conseils à une veuve (dont le mari a été tué dans une explosion à Beyrouth) sur l’éducation et les études de ses enfants.

Le mari de ce membre a également travaillé dur pour apporter la justice et la paix au lieu de travail, auprès des assistants de son service. Il a rendu d’autres médecins conscients de l’injustice subie et, par conséquent, les assistants ont été rémunérés pour les heures supplémentaires qu’ils assuraient.

 

Deux des membre sont des musulmans parmi leurs étudiants à l’université. Ils interagissent avec eux avec amour et leur assurent le soutien dont ils ont besoin.

 

Une des membres a une fille qui va se marier avec un musulman. Elle a essayé de vivre la tolérance et la paix vis-à-vis de cette relation et a réussi à encourager les autres membres de la famille à faire de même.

 

Un autre membre qui est enseignante a eu une influence très positive sur ses élèves druzes qui lui ont demandé de leur fournir la Sainte Bible ce qu’elle a fait.

 

En outre, deux membres du groupe recueillent des denrées non périssables et livrent ces produits alimentaires à un prêtre qui s’appelle Majdi al ‘Allawi (d’origine musulmane) qui s’occupe de nourrir les pauvres, qu’ils soient chrétiens ou musulmans.

 

Avec l’afflux massif de réfugiés syriens, un des membres a eu l’occasion d’interagir avec de nombreux travailleurs musulmans syriens dont il se méfiait beaucoup au début. Avec le temps, le mur de la peur est tombé et il a appris à les aimer tels qu’ils sont.

 

Un des membres anime des ateliers sur la drogue et le « Développement personnel » parrainés par l’ONU et travaille main dans la main avec les chrétiens aussi bien que les musulmans au sein de l’organisation.

 

Au niveau de la commune, un des membres est en contact avec de nombreux réfugiés syriens, musulmans et chrétiens. Il a transmis leurs besoins au groupe et à la paroisse qui ont fourni l’aide dont ils étaient capables. Il a également offert un soutien moral à un Syrien chrétien qui a maintenant déménagé avec sa famille dans un autre pays, mais qui est toujours en contact avec le groupe MIAMSI. Beaucoup de gens dans sa paroisse ont été touchés par ses actions d’amour et l’ont rejoint dans ses activités pacifiques de prier pour les malades et aider les nécessiteux.

 

Deux des membres ont rejoint le conseil de paroisse et s’activent sur le terrain. Ils travaillent à faire une étude statistique, avec l’aide d’un travailleur social, afin d’évaluer les besoins de la paroisse et d’agir en conséquence avec l’aide des prêtres et d’autres personnes de la paroisse.

 

Au niveau personnel, de nombreux membres ont appris à devenir plus patients, moins critiques des autres et plus courageux en diffusant la parole du Christ à d’autres personnes.

 

Le prêtre qui est le conseiller spirituel de l’un des groupes, a déclaré que la vraie paix ne vient que de Dieu et Lui seul peut nous aider à résoudre nos conflits avec d’autres personnes. Ce prêtre a été grandement offensé par l’un des paroissiens, mais a répondu à l’offense avec beaucoup de miséricorde et de pardon, ce qui a surpris de nombreuses personnes qui étaient au fait du conflit.

 

Au niveau de la famille, nous essayons tous de rendre nos familles un exemple vivant de l’amour et de la vie dans l’Esprit Saint, touchant la vie des gens autour de nous.

 

Les membres du groupe prennent également en charge les uns des autres dans la prière et en Assurant un soutien moral dans les moments difficiles, car ils se considèrent comme appartenant à une même famille, le MIAMSI.

 

Résumé sur un artisan de Paix

 

  • Aller seule de la Syrie pour participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio de Janeiro et prier avec les jeunes du monde pour la Paix en Syrie.
  • Joindrela chorale de la paroisse au Liban, y être membre et assistante de la cheffe de chorale et donner de mon temps et de mon expérience à deux groupes de chorales.
  • Ecrire une prière pour les réfugiés fuyant la persécution et la partager avec MIAMSI-Europe et les jeunes du monde.
  • Joindre MIAMSI-Liban et prier pour les malades, les personnes en difficulté,… pour qu’ils soient soulagés,…

sont mes principales actions de foi pendant les années de guerre en Syrie. Bien que la guerre méchante perturbe toute tranquillité, j’essaye à tout moment de garder ma paix intérieure, que j’apprends de notre Seigneur Jésus Christ et de la transmettre par des actes de paix : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix; je ne la donne pas comme la donne le monde. Que votre cœur ne se trouble point et ne s’effraye point. » (Jean 14: 27)

 

 

MyriamLiane
Syrie

 

Le MIAMSI Liban envisage plus d’actions au niveau communal en 2017.

Nouvelles
Photos